Coudre du tweed : 5 choses à savoir

Hey, bonjour toi ! 🤩
On se retrouve aujourd’hui pour un petit article “Partage d’expérience couture” 💪
Si tu me suis sur instagram ou facebook, tu as du voir la merveille de tissu en tweed de coton que j’ai trouvé sur So Tissus
Ce tissu est somptueux ! Il est lourd, les couleurs et le tissage sont à tomber et il est parfait pour la réalisation de mon nouveau manteau d’automne

Dès sa réception, avec hâte et enjouement, je me suis donc plongé dans mon nouveau projet couture ! 😄
Et moi qui n’avais jamais cousu du tweed… Eh bien j’ai rapidement compris que ce tissu allait me donner quelques difficultés…
J’ai eu peur, beaucoup… 😰
Je me suis donc posée un moment pour trouver des techniques et astuces pour coudre du tweed et éviter de finir avec une pelote de laine au lieu d’un manteau d’automne à la fin de mon projet !

Pour vous permettre d’aborder vos projets de couture tweed avec plus de facilité (et moins de frayeur que moi), j’ai eu envie de vous partager mon expérience avec vous ! 🤩

1 - Le tweed c'est quoi ?

Le tweed est un tissu en laine cardée (le cardage permet d’aérer et démêler les fibres textiles). C’est un tissu souple et, à l’origine, un tissu tissé à la main. Il est né en Écosse et servait à coudre des vêtements de travail pour l’extérieur, car c’est un tissu robuste, isolant, résistant au vent et à l’eau.

Au XIXième siècle, le tweed commence à être porté par les nobles anglais lors de leurs week-ends à la campagne. Au XXième, le tweed devient le tissu incontournable pour les vêtements de sport en extérieur.
Et c’est en 1954 que, Coco Chanel dévoile au monde sa célèbre petite veste en tweed à la coupe droite inspirée des uniformes militaires autrichiens et sa jupe portefeuille en tweed s’arrêtant aux genoux. Le succès est immédiat, le tweed devient un tissu moderne et d’une grande classe, porté par toutes les personnes influentes de l’époque.
Aujourd’hui, le tweed est utilisé par beaucoup de couturier en Haute-Couture.

Il existe un grand nombre de variétés de tweed. Les célèbres et multiples effets du tweed s’obtiennent par des fils comportant plusieurs brins de laine de différentes couleurs et torsadés entre eux.

2 - Comment entretenir le tweed ?

Lavage

Pour entretenir le tweed, il est préférable d’opter pour le nettoyage à sec.
Vous pouvez aussi utiliser la méthode du lavage à la main avec une lessive pour textiles délicats.
Attention, dans tous les cas, le lavage en machine est à proscrire.

Séchage

Pour le séchage, vous devez faire sécher votre tissu tweed à plat pour éviter qu’il ne se déforme.

Repassage

Vous pouvez repasser votre tweed délicatement avec la chaleur de votre fer au minimum.
Ne pressez pas trop sur votre fer pour éviter d’écraser les reliefs du tissu.

3 - Comment préparer le tweed avant la coupe

Première étape de confection, préparer mon tissu pour la coupe.

Depuis que j’ai commencé ma formation pour le CAP Métier de la mode et vêtement flou, je ne lave plus mes tissus avant la coupe, je les décatis !
Cela veut dire que je repasse le tissu à pleine vapeur (mais sans appuyer pour ne pas perdre le relief du tissu et avec douceur pour ne pas le déformer).
La pleine vapeur permet de resserrer les fibres du tissu et débarrasser le tissu des apprêts déposé au cours de sa production.

Pendant cette phase, je positionne également mon tissu lisière contre lisière pour le dosser (le plier en deux endroit contre endroit) et le préparer pour la coupe.

4 - Manipuler le tweed avec délicatesse

Mon tissu prêt pour la coupe, je l’ai déposé sur ma table de coupe, j’ai disposé mes pièces de patrons et j’ai commencé à couper !
Tellement agréable… Le tissu tweed fond sous la paire de ciseaux et c’est un vrai bonheur.

Puis arriva le moment de marquer les repères sur le tissu 😱  Première difficulté ! Il n’y a pas d’autre solution que de passer des fils pour marquer les différents repères. Dès cette étape, j’ai constaté la fragilité extrême du tissu tweed

Je t’avoue que ça m’a pétrifié ! Comment vais-je faire pour coudre mon manteau en tweed sans que le tissu finisse en pelote de laine ? Il est si fragile…

Premier conseil… Manipule ton tissu tweed avec beaucoup de délicatesse :

  • Lime tes ongles
  • Enlève tes bagues
  • Carresse le tissu et ne le bouge pas trop dans tous les sens
  • Fais attention de ne pas accrocher les bords

5 - Surfiler le tweed

Comme mon projet était un manteau avec doublure, la gamme de montage ne m’indiquait pas de surfiler mes pièces. J’ai donc commencé mon projet couture sans surfiler 😰. Et ce fut rapidement le drame… Malgré toute ma délicatesse pour manipuler le tissu avec douceur, il s’effilochait vraiment beaucoup…

J’ai donc arrêté de suite mon projet, sorti ma surjeteuse et j’ai surjeté toutes mes pièces sans exception !
Après ça, coudre mon manteau fut un véritable plaisir ! 🤩

Ma belle-mère m’a aussi indiqué que l’on pouvait, dans ce cas, augmenter les marges de couture avant la coupe.
C’est une solution à laquelle je n’avais pas pensé et qui me semble très intéressante.

Par contre, l’avantage de surjeter vos pièces, et qu’après, votre tissu ne s’effiloche plus ! Il est donc beaucoup plus facile à manipuler et votre atelier ne ressemble plus à un champ de bataille ! 🤪

6 - Entoiler le tweed sur les parties fragiles (ouverture de poche, etc...)

On arrive à ma dernière astuce 😝

Mon manteau possède de jolies poches rabattues !
J’ai donc créé ma première poche rabattue en suivant la gamme de montage… Ce fut une catastrophe (en particulier au moment d’ouvrir puis de coudre les fameux petits triangles complètement effilochés sur le tweed).

Moi qui aime la perfection, j’ai recommencé complètement ma pièce en ajoutant une pièce de thermocollant au niveau de l’ouverture et des coutures de pièce de la poche rabattue.
Et là, la couture de la poche fut un vrai plaisir !

Je vous conseille donc de thermocoller votre tweed pour certaines pièces en fonction du travail à effectuer !

J’espère que ce petit partage d’expérience pourra servir à de jeunes couturières qui se lancent dans leur premier projet couture en tweed comme moi !

A celles qui ont déjà cousu du tweed, comment s’est passée votre expérience ? N’hésitez pas à me la partager en commentaire ! Difficultés rencontrées, comment vous les avez résolus ? Je suis très intéressée !

A toutes les couturières expérimentées qui me liront, n’hésitez pas à me laisser vos conseils en commentaires ! Cela me sera d’une grande aide pour mes prochains projets.

Sur ces quelques mots, je vous souhaite une belle journée à tous et vous dis à très bientôt !

Céline

Vous avez aimé cet article ?
Partagez-le sur Pinterest !

Coudre du tweed : 5 choses à savoir par My little Black Dress

Un petit mot sur cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des pépites sur
✨ My little Black Dress ! ✨

Inscris-toi à My little black Dress et reçois 1 fois par semaine une pépite dans l’univers de la mode et de la couture ! 🤩

✨ Et en ce moment, reçois aussi une surprise de bienvenue :
Tous mes secrets pour un équipement couture de pro ! ✨

1 Partages
Enregistrer1
Partagez
Partagez
Tweetez